accueil - Actualités - Un centre de prise en charge du psychotraumatisme

Un centre de prise en charge du psychotraumatisme créé à Reims

L’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) de la Marne étoffe son offre de soins. Depuis début mai 2021, il compte un Centre territorial de prise en charge du psychotrauma pour la Champagne-Ardenne installé à Reims. L’équipe est constituée actuellement d’un médecin psychiatre et d’un psychologue.

« Environ 30 % de la population générale a été ou sera confrontée à un événement traumatogène au cours de sa vie. 2 % d’entre eux développeront un trouble de stress post-traumatique », annonce d’emblée Josué Masson, psychologue. C’est la raison pour laquelle un Centre territorial de prise en charge du psychotrauma pour la Champagne-Ardenne a été créé en mai 2021 au sein de l’Établissement Public de Santé Mentale (EPSM) de la Marne. Il est placé sous la direction du Pr Arthur Kaladjian, chef du pôle de psychiatrie universitaire, pour la partie adulte.

Rattaché au Centre régional du psychotrauma du Grand Est, le Centre territorial est un centre de consultation qui a vocation à assurer la prise en charge de patients souffrant de problématiques psychiques en lien avec le vécu d’un ou de multiples événements traumatiques. Un trouble de stress post-traumatique peut en effet survenir dans les suites d’un accident de la route, d’un accident de travail, d’une agression sexuelle, de faits de guerre, d’attentat. « Le trauma peut se trouver partout. La question est la place qu’il occupe », précise Josué Masson qui fait partie de l’équipe chargée de prendre en charge ces patients adultes.

À ses côtés, un médecin psychiatre spécialisé dans la prise en charge des problématiques post-traumatiques, le Dr Fabien Getten, chef du pôle rémois 05 et médecin référent de la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) départementale renforcée. À compter du 1er octobre 2021, il sera aidé par le Dr Ela Perju à hauteur de 40 %.

Des patients adressés par un médecin ou un psychologue

Comment sont admis les patients adultes ? Les admissions au Centre territorial du psychotrauma Champagne-Ardenne s’effectuent uniquement sur orientation médicale ou psychologique. « Les patients ainsi orientés sont tout d’abord évalués par le psychologue du service afin de déterminer à la fois l’approche thérapeutique la plus adaptée en fonction de la situation et l’orientation vers le médecin psychiatre si nécessaire », explique Josué Masson. La prise en charge s’articule autour de trois phases : une phase de stabilisation (renforcement des ressources, outils de régulation des émotions, etc.), une phase de traitement des traumatismes à travers l’emploi de différents outils psychothérapeutiques si nécessaire, et une phase d’intégration c’est-à-dire de consolidation des acquis pour éviter la rechute.

Quel est le profil des patients ? « L’exposition à la mort, à une menace de mort, une blessure grave ou à des violences sexuelles ; un état de stress aigu ; un trouble de stress post-traumatique ; des troubles dissociatifs », énumère le psychologue. Les patients sont pour l’instant accueillis au Centre Clairmarais de Reims, en attendant de trouver de nouveaux locaux.

Outre les consultations spécialisées, le Centre territorial de prise en charge du psychotrauma Champagne-Ardenne a également pour mission de conseiller et de soutenir les professionnels du territoire, d’orienter des actions de formation auprès des professionnels, d’identifier et de coordonner les ressources, ainsi que de sensibiliser le grand public à la question du psychotraumatisme.

Centre Psychotrauma Champagne-Ardenne, 10 rue Gaston-Boyer à Reims. Tél. 06 21 55 43 98. Email. psychotrauma-gdest@epsm-marne.fr

Les enfants et adolescents orientés vers le CHU de Reims
Une convention de partenariat dans le cadre du dispositif de prise en charge globale du psychotraumatisme dans le Grand Est a été signée le 3 février 2021 entre le Centre porteur fédéral porté par les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et le Centre territorial qui est géré par l’EPSM de la Marne. Une enveloppe globale de plus de 83 000 euros est octroyée à l’établissement pour son fonctionnement. Si l’EPSM de la Marne porte le Centre territorial, pour la partie adulte, le CHU de Reims, quant à lui, gère le volet pédopsychiatrique. Les enfants et adolescents nécessitant une prise en charge spécialisée sont orientés vers l’équipe du Pr Anne-Catherine Rolland.