accueil - Actualités - La maison des adolescents grandit à Vitry-le-Franço

La maison des adolescents grandit à Vitry-le-François

Ouverte il y a trois ans au 3 Petite rue de Vaux, la Passerelle jeunes est avant tout un lieu d’écoute pour les adolescents. L’an dernier, elle a accueilli 134 jeunes.

De 106 en 2015-2016, ils sont 134 jeunes âgés de 11 à 21 ans à avoir été accueillis en 2017 à la Passerelle jeunes de Vitry-le-François. Ouvert le 8 septembre 2015 au 3 Petite rue de Vaux, ce lieu, qui est affilié à la Maison des adolescents, accueille, accompagne et oriente des adolescents en souffrance ainsi que leurs parents et entourage. « Nous initions des prises en charge, mais pour la plupart des jeunes, nous sommes avant tout un lieu de prévention, un espace d’écoute et de parole, expliquent Estelle Mougeot, Eric Schmitt, Laurent Hallet et Sophie Bouvet, les quatre accueillants. Nous sommes là pour apporter des réponses aux questions qu’ils se posent, que ce soit sur le plan psychique, somatique mais aussi social, juridique ou éducatif. »
Quel est le profil des adolescents reçus ? « Ils ont pour la plupart entre 11 et 16 ans, sont domiciliés dans la cité rose et vivent chez leurs parents. Il y a plus de garçons que de filles », constate Estelle Mougeot, infirmière. « En règle générale, les jeunes viennent nous voir pour une problématique d’ordre relationnel qui peut intervenir après un changement survenu dans la famille comme une séparation-divorce, ou au moment des grandes étapes qui les accompagnent telles qu’une entrée en 6e ou en 2de. Cela peut créer un mal être, précise Eric Schmitt, infirmier. Les parents, eux, viennent notamment pour obtenir des conseils d’ordre éducatifs. »

Une nouvelle permanence en addictologie

Inscrite dans le cadre du contrat local de santé de la Ville, la Passerelle jeunes, qui dépend de l’Etablissement Public de Santé Mentale (EPSM) de la Marne, compte 2 infirmiers et 2 éducateurs qui partagent leur temps entre Châlons-en-Champagne et Vitry-le-François. Depuis l’ouverture de la structure, l’équipe a mis en place plusieurs actions collectives soutenues par l’agence régionale de santé Grand Est. Elle anime ainsi des cafés-parents en collaboration avec le Centre social et culturel ; organise des ciné-débats dans le cadre de la semaine de la santé mentale ; participe au rallye santé.
« Nous travaillons énormément en réseau », soulignent les quatre accueillants qui citent les différents partenaires tels que l’Education nationale, le Centre social et culturel, la circonscription de la solidarité départementale, la Ville, La Sauvegarde, les professionnels de la pédopsychiatrie. Une convention de coopération a également été signée entre l’EPSM de la Marne et le centre hospitalier de Châlons-en-Champagne.
Depuis septembre dernier, un éducateur du Csapa (centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie), Mustapha Menad, tient une permanence les lundis, de 14 à 16 heures, à la Passerelle jeunes.
Trois ans après son ouverture, la Passerelle jeunes est clairement identifiée par l’ensemble des partenaires « mais pas encore suffisamment par les familles et les adolescents » selon Estelle Mougeot et Eric Schmitt. Elle est ouverte tous les lundis et mercredis, de 9 heures à 16 h 30, et les jeudis, de 13 heures à 16 h 30.

Pour contacter la Passerelle jeunes à Vitry-le-François, tél. 03 26 72 28 29.

Pour contacter la Passerelle jeunes à Vitry-le-François, tél. 03 26 72 28 29.